Installation d'un aquarium d'eau douce


1 I Support
Prévoir un support solide, stable et bien horizontal.

2 I La cuve
Doit être adaptée à la population qui l'habitera
 
3 I La filtration
Il existe 3 types de filtration en eau douce :

 le filtre intérieur à ventouse 
 le filtre intérieur à décantation 
 le filtre extérieur (à l’extérieur de l’aquarium, il assure une grande surface de filtration et pas d’encombrement dans l’aquarium)
 
Les filtres peuvent se présenter sous différentes formes, les plus utilisés :

 les mousses
 le charbon
 les matériaux de filtration très poreux 
(nouilles...)
 résines anti-phosphate, anti-nitrate...
 le perlon
 (ouate pour aquarium)

La filtration est importante dans un aquarium d’eau douce, les pompes des filtres doivent être d’au moins 3 fois le volume du bac en 1 heure. Exemple pour un aquarium de 100 litres, une pompe d’au moins 300 l/h est nécessaire.

Le filtre permet de maintenir l’équilibre de l’aquarium, c'est-à-dire les bactéries nécessaires à la décomposition des déchets. 

ATTENTION : Il ne faut jamais nettoyer toutes les masses de filtration en même temps, seulement une partie.

4 I l’éclairage
Il est important de prévoir un éclairage puissant pour les aquariums plantés, la plupart des plantes ont besoin d’un éclairage intense. L’idéal est entre 1 watt pour 2 litres et 1 watt par litres.
La durée d’éclairage ne doit pas dépasser 8 heures.


ATTENTION : les tubes bleus sont à utiliser uniquement pour les aquariums marins (ils permettent une bonne croissance des algues symbiotiques)

5 I l’eau
On utilise surtout deux types d’eau : 

 l’eau du robinet :

Elle est souvent utilisée, c’est une eau riche en minéraux mais elle contient également un grand nombre de polluants comme nitrates, phosphates et autres métaux lourds. 
C’est une eau qui peut convenir à certains poissons ( cichlidés du lac Malawi, Tanganyika ou les vivipares comme les guppys ).

 l’eau osmosée :

Elle est de plus en plus utilisée, c’est une eau qui est presque entièrement dépourvue de minéraux et de polluants, elle permet d’obtenir un pH bas de l’eau. Grâce à cette eau, il est possible de maintenir et de reproduire des poissons vivants dans des cours d’eau très douce et avec un pH acide.

ATTENTION : il est nécessaire d’enrichir l’eau osmosée avec des minéraux pour éviter une chute de pH ( acidose )

Mise en route de l’aquarium : 

Dans un premier temps il est conseillé de déterminer le type de poissons que l’on souhaite maintenir. 
Ensuite on adapte l’eau et le décor à la population choisie.
La maintenance de plantes nécessite l’apport d’engrais dans le sol et dans l’eau de l’aquarium.

Etape 1 : Le choix du sol, attention il doit être totalement neutre à la chimie de l’eau pour des résultats optimums surtout avec l’utilisation de l’eau osmosée. Un sol calcaire ne permet pas de maintenir un pH acide.
Il faut en général une épaisseur d’au moins 5 cm pour les plantes.

Etape 2 : Remplir l’aquarium avec l’eau choisie, eau osmosée ou eau du robinet, il est possible d’ajouter des minéraux à l’eau osmosée pour obtenir le pH et la dureté souhaitée.

Etape 3 : Mise en route de la filtration, ensemencer l’eau de l’aquarium avec des bactéries vivantes, cela permettra d’apporter l’équilibre nécessaire à la vie.

ATTENTION : Il est impératif d’attendre entre 4 et 6 semaines avant l’introduction des plantes et des poissons, il faut que les bactéries se développent et permettent d’obtenir une eau adaptée à la vie des poissons

Etape 4 : Tester l'eau (ammoniac, nitrite, nitrate)
Vérification des nitrites : Test nitrite  NO2- 
Il est impératif d’avoir un taux de nitrites à 0mg/l avant l’introduction des poissons.

La mise en place des poissons doit être progressive, il est important de choisir des poissons qui ont besoin d’une qualité d’eau proche chimiquement.


03 22 91 72 57    Email : h2oaquarium@gmail.com    Mentions légales    Plan du site    Création graphique : tri-angles.com